• La Geste d'Orphée (II. Orphée va chercher Eurydice)

    II – Orphée va chercher Eurydice

    Écoutes ô ma douceur
    Ce que conte ma lyre
    Et apprends de son chant
    Ce qu’il advint de moi

    Elle te dira les peurs
    Les doutes et le désir
    Tous les enchantements
    Qui m’ont conduit vers toi:

    ***

    J’ai vécu dans les affres
    de ta disparition
    J’étais comme une fluxion
    Sans son baume de camphre

    Alors que je pleuraisLa Geste d'Orphée (II. Orphée va chercher Eurydice)
    Ta perte ô mon trésor
    La cohorte du Nord
    En songe vint me parler

    Il existe un passage
    Et nous l’avons trouvé
    Dit cette folle équipée
    Comme unique message

    Mets tes pas vers l’Averne
    Armes toi d’un kopis
    Pour chercher Eurydice
    Nul besoin de basterne

    Arrivé aux enfers
    Protégé par le Styx;
    Et ses têtes, en tout: Six!
    Tu trouveras cerbère

    Dans un combat loyal
    Tu devras le mâter
    Par ton chant appâter
    Ce Dieu cynocéphale

    Pour passer la rivière
    Il te faudra Charon
    Pour prix te suffiront
    Une pièce et une bière

    Vaincre les Euménides
    Sera ton heure de gloire
    Si tu sais les asseoir
    Les Enfers seront vides

    Seul Hadés sur son trône
    Te sera un obstacle
    Donne lui en spectacle
    Le plus tremblant des prônes

    Si tu sais le fléchir
    Eurydice tu auras
    Gardes-là à ton bras
    Et sors! Sans réfléchir.

    Voilà ce qu’ils m’ont dit
    Ma douce, et me voilà
    J’ai bravé pas à pas
    Tout ce qu’il m’ont décrit

    Une épreuve il me reste
    À Hadés je dois
    conter tous mes exploits
    pour ta grâce céleste.

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 26 Novembre 2011 à 10:12

    Le courage et l'audace pour conquérir l'amour et le bonheur. Et non pas rester les bras croisés.

    Encore une preuve de sagesse de nos anciens grecs. Culture extraordinaire que je ne connais pas assez (je sais, c'est un tort !) Bonne journée

    Esclarmonde

    2
    Saoirse Profil de Saoirse
    Samedi 26 Novembre 2011 à 11:19

    Merci

    j'aime les amours contrariées des récits anciens.

    Roméo et juliette, Tristan et Iseult...

    bonne journée



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :