• Vous pouvez me dire où se trouve...

    Vous pouvez me dire où se trouve...

     

    Ils sont là sous leur vérrière

    à surveiller nos arrières

    petits minois

    qui de l'autre côté

    de bon matin sont las

    les petits ouvriers du renseignement

    avec leur petit comptoir

    leur petit espace ou trône en peu de place

    la petite photo

    de leurs petits sentiments

    qu'ils embrassent

    leurs enfants

    ou leurs amants

    qu'ils enlacent

    de leurs  petits yeux cernés et de leurs lassitudes tristes

    Ils vont

    ils viennent

    Ils enseignent le renseignement au nouveau

    et renseigne l'enseignement au petit chef un peu plus haut

    Ils vont de pauses café en pose cigarettes

    ils viennent de pauses blablabla en pose Q sur la cuvette

    en touche pause sur le clavier

    et quand ils ont fini las et soulagés

    ils s'asseoient ici ou vont se pauser là

    Leur travail consiste à attendre le client

    a la question posée

    leur crédo c'est  "oui mais"

    "au suivant" et "pas là-bas"

    ils attendent

    et tendent

    des tout petits tickets

    de leurs tout petits doigts.

    Ils attendent le passager

    paumé

    qu'ils ne renseignent pas

    qu'ils infusent

    qu'ils diffusent

    et attendent...

    puisqu'eux-mêmes perdus

    se sont oubliés ici

    et las

    déjà...

    Donc ils attendent la fin du mois

    et la paye qui les renseignera

    sur le travail accompli

    c'est à dire les heures passées

    à se renseigner

    sur l'heure de la prochaine pause...

    Ne reste plus qu'au passager inquiet

    au voyageur perdu

    qu'à faire le mauvais choix

    et prendre le mauvais train

    qu' ici où là-bas

    ne le conduira pas.

     

     

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Esclarmonde Profil de Esclarmonde
    Samedi 17 Décembre 2011 à 22:53

    Le problème de ces gens-là est que on ne leur apprend pas à renseigner mais à "faire de la com'" et nous en faisons les frais... Bises

    2
    Samedi 17 Décembre 2011 à 22:57

    Un travail bien ingrat.
    On n'y fait pas du gras.
    J'ai travaillé deux mois.
    Je n'ai pu au-delà.
    Il fallait bien manger.
    Mais me mettre en danger...
    Gare Montparnasse.
    Sous-sol dégueulasse.


    Merci pour ton acrostiche.
    Je suis émue.

    3
    Dimanche 18 Décembre 2011 à 12:39

    @esclarmonde: c'est juste. bisous

    @Nina: surement ingrat, mais quand tu cherches le renseignement

    et que tu n'obtiens rien.... Bisous



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :